Camée

Le camée est une technique de gravure, ou alors de sculpture en bas-relief, de la glyptique utilisée principalement sur les matériaux présentant des strates de couleurs contrastées.



Catégories :

Joaillerie - Gravure

Recherche sur Google Images :


Source image : www.myspace.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Pierre fine (agate, améthyste, onyx) sculptée en relief pour valoriser ses couches diversement colorées. (source : stratagemme)
  • les verreries gravés en camée sont réalisées en verre soufflé à plusieurs couches de couleurs différentes, qui seront taillées et gravées... (source : slbm.wordpress)
Camée d'Auguste, sur la croix de Lothaire, trésor d'Aix-la-Chapelle

Le camée est une technique de gravure, ou alors de sculpture en bas-relief, de la glyptique utilisée principalement sur les matériaux présentant des strates de couleurs contrastées (camaïeu). Il s'agit de tirer parti de cette structure en faisant apparaître ces couleurs à des lieux voulus pour créer des formes.

Cette technique connaît des applications dans le travail de la pierre dure, du verre et même du mortier comme dans le sgraffito.

En sardonyx

Grand Camée de France, Cabinet des Médailles
Camée de Germanicus, Cabinet des Médailles

Le Grand Camée de France

En sardonyx à cinq couches, c'est une œuvre romaine du Ier siècle (vers 22-23 ap. J. -C. ) de 31 cm de haut sur 26, 5 de large. Il provient du Trésor de la Sainte-Chapelle, et depuis 1791, il est conservé au Cabinet des médailles. Ce camée gravé de vingt-quatre figures est le plus grand que l'Antiquité nous ait légué

Établi sur trois registres, il expose dans la partie supérieure, les morts : Auguste entouré de Drusus II et de Germanicus s'envolant, monté sur Pégase ; au milieu, le monde des vivants : l'empereur et ses descendants et héritiers envisageables ; puis au centre est assis Tibère, accompagné de sa mère, Livie, les héritiers Nero Drusus, fils aîné de Germanicus, son plus jeune frère, Caligula, futur empereur et de l'autre côté, Drusus III. À l'exergue, des captifs barbares[1].

Le Camée de Germanicus

Il représentant Auguste couronné de chêne et de laurier. Il est en sardonyx, perle, saphir, verre, sa monture d'argent doré, perles, saphirs et verre rouge des XIVe et XVIIe siècles. Auteurs : Dioscoride (graveur) et Atelier de Paris (orfèvre). Ce camée a appartenu au Trésor de Saint-Denis. Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France.

Sur coquille

Certains sont sculptés sur des coquillages marins à deux couches, une matière tendre plus facile à travailler et moins coûteuse que l'agate et l'onyx utilisés dans les camées durs monochromes qu'ont produits les artisans de l'Antiquité.

Vase Portland
Icône de détail Article détaillé : Vase Portland.

Galerie

Notes et références

  1. Notice du Cabinet des médailles

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cam%C3%A9e.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu