Bas-relief

Le bas-relief est un type de sculpture ou de modelage, qui peut être peint.



Catégories :

Sculpture - Architecture d'intérieur - Ornementation

Recherche sur Google Images :


Source image : www.aly-abbara.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Sculpture décorative qui se détache en relief de son support. Le bas-relief existe depuis la plus haute Antiquité (Sumer, Assyrie, Egypte, etc.... (source : logos.muthos.free)
  • pièce sculptée en faible relief, à l'inverse de la ronde-bosse. La saillie de la sculpture est plus ou moins marquée, on distingue alors... (source : paysmellois)
Un exemple de bas-relief (Stéréoscopie : à regarder avec des lunettes 3D (vertes et rouges)
Exemple de bas-relief sculpté dans la roche, représentant une vache sacrée à Mamallapuram (Inde). Tandis que les pattes arrières sont traitées en bas-relief, la patte avant est traitée en "demi-ronde-bosse" ce qui accroit le réalisme de la représentation.
Bas relief sculpté dans des blocs réappareillés (art Khmer)

Le bas-relief est un type de sculpture ou de modelage, qui peut être peint.

Sa particularité est de ne présenter qu'un faible relief, le sujet représenté ne se détachant que faiblement du fond. Il y reste engagé à mi-corps. Un effet de profondeur peut être créé par une perspective simulée, des tailles décroissantes de personnages ou éléments de décors.

On parle de demi-ronde-bosse ou de haut-relief si une partie du relief se détache du fond.

Ils peuvent être isolés et s'inscrire dans des médaillons, des creux, orner des linteaux, poteaux, pilastres, ou tout élément d'architecture, jusqu'à cerner un bâtiment ou une pièce dans une grande frise par exemple.

Les techniques de médaille ou camée utilisent un relief particulièrement discret (qui s'apparente plus à la gravure), fréquemment d'un à quelques dixièmes de millimètres d'épaisseur uniquement.

Utilisation

Les premiers bas-reliefs sont des gravures approfondies sur les roches.
Des bas-reliefs ont ensuite orné des façades, plafonds, grottes, meubles, coffres ou objets divers.
Ils sont décoratifs, abstraits, ou descriptifs (ex-voto, scènes, commémoration, etc). On les trouve nombreux sur les monuments et lieux de cultes.

Dans l'art religieux européen, le bas-relief est un élément architectural caractéristique de la période romane, mais la frise des Panathénées sculptée par Phidias était un bas-relief déjà particulièrement célèbre plus de 2000 ans avant nos jours. Il a été déplacé du Parthénon d'Athènes dans un musée.

Lien externe


Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Bas-relief.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu