Art grotesque

L'Art grotesque comprend des motifs d'ornementation peints, dessinés ou sculptés reproduisant des sujets de caractères bizarres ou formant des enroulements de feuillages en guise de colonnes dans l'entrelacement desquels apparaissent des figures extravagantes,...



Catégories :

Histoire de l'architecture - Architecture d'intérieur - Mouvement artistique - Catégorie esthétique

Recherche sur Google Images :


Source image : www.marcmaison.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'Art grotesque comprend des motifs d'ornementations peints, dessinés ou sculptés... Photo 3 : plafond à décor grotesque, Palazzo Vecchio, Florence.... (source : marcmaison)
art groteque à la Domus aurea
Mère Nature à la Villa d'Este
Palazzo Vecchio à Florence

L'Art grotesque comprend des motifs d'ornementation peints, dessinés ou sculptés reproduisant des sujets de caractères bizarres ou formant des enroulements de feuillages en guise de colonnes dans l'entrelacement desquels apparaissent des figures extravagantes, des personnages ou des animaux fantastiques ; cet ensemble porte le nom d'architecture illusionniste.

On rattache son origine d'inspiration et l'étymologie du mot grotesque à la découverte à Rome (et dans sa campagne) vers la fin du XVe siècle, de décors peints sur les murs de maisons romaines ensevelies depuis des siècles et redécouvertes enterrées (donc identiques à des grottes)  : les ruines de l'antique palais de Néron, la Domus aurea (Maison dorée) en sont un exemple.

Le terme art grotesque se rapporte au grotto art des artistes italiens de la Renaissance, en imitation des grotesques antiques :

Ces décors ont été diffusés par des estampes dans toute l'Europe. En France par :

Au début du XVIIIe siècle, le mot arabesque a été utilisé pour décrire les grotesques modernes, quoique la stylisation des arabesques s'oppose à la représentation naturaliste des éléments et de la figure humaine.

Un art courtisan

Ce style de représentation de petits démons, têtes de faunes et corps de nymphes stylisées, entourées de dorures et d'arabesques fines, est propice au raffinement des sens.

Sans autre prétention, c'est d'ailleurs tout ce qu'on demandait à ces petites décorations localisées entre les stalactites des grottes dans lesquelles les courtisans venaient chercher ombrage et rafraîchissement après une promenade dans les allées du jardin les étés toscans ; à moins que les grottes reliées les unes aux autres ne donnent l'opportunité, à proprement parler, de courtiser et approfondir les rencontres.

Décoration murale

Cette forme d'art, conservant ses caractéristiques premières, servit aussi pour décorer les plafonds et parties de mur dans lesquelles de grandes peintures ne pouvaient être déployées : ainsi pour les plafonds des escaliers du Palazzo Vecchio, parsemés de figures répondant au style grotto art.

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_grotesque.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu