Appareil

En architecture, le mot appareil, ou opus en latin, sert à désigner la forme et la disposition des pierres brutes ou taillées, ou des briques assemblées dans la maçonnerie.



Catégories :

Mur - Voûte - Ornementation

Recherche sur Google Images :


Source image : www.aqueducs-romains.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • préparation composée de plusieurs éléments. Exemple : appareil à bavarois = préparation pour un bavarois. (source : membres.lycos)
Détail de la porte Saint-André de l'enceinte gallo-romaine d'Autun. La partie de gauche est en grand appareil régulier, celle du centre en petit appareil régulier. Ce parement forme coffrage pour le blocage de droite (pierres noyées dans du ciment).
La pierre inca aux 12 angles, Cuzco, Pérou

En architecture, le mot appareil, ou opus en latin, sert à désigner la forme et la disposition des pierres brutes ou taillées, ou des briques assemblées dans la maçonnerie.

On parlera :

Position des éléments dans l'appareillage

On peut distinguer cinq types d'élément de maçonnerie taillé ou moulé (pierres de taille, mœllon, brique, etc. ) selon leur position dans l'appareil :

Panneresse 
Élément de maçonnerie dont la face intermédiaire entre la plus grande et la plus petite forme parement, par opposition au carreau dont la plus grande face est en parement, ainsi qu'à la boutisse dont la plus petite face est vue.
carreau 
Élément de maçonnerie dont les dimensions de parement sont importantes comparé aux faces de joint ou de queue (partie d'un mœllon noyée dans la maçonnerie, dont la longueur se mesure depuis le parement). Le carreau de plâtre ou de béton cellulaire est conçu pour la construction des cloisons ou de doublages, ces éléments normalisés mesurent 666 x 500 mm, pour des épaisseurs de 4 à 10 cm.
boutisse 
Élément de maçonnerie dont la plus petite face forme parement. Si elle traverse le mur, on parle de boutisse parpaigne ou traversante ou encore traversière.
parpaing
Élément de maçonnerie qui présente un parement sur chacune des deux faces opposées d'un mur. Le parpaing assure la fonction de chaînage (cohésion d'ensemble) de la maçonnerie, il est important d'en mettre suffisamment (pour un mur en mœllon, en prévoir un par m²). Par métonymie, on nomme fréquemment «parpaing» les blocs de béton, qui s'appareillent effectivement en parpaing.
blocaille, bloquaille ou blocaux 
Pierres sans forme précise de format moyen, trop petites pour être assisées en parement mais utilisées en blocage (noyées dans un bain de mortier entre deux parois appareillées).

Archéologie

En archéologie romaine, on distingue plusieurs appareils :

Bibliographie

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Appareil_(architecture).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu